One Source for Asset Protection Solutions

T: +33 (0)1 49 82 60 40

One Source for Asset Protection Solutions

Le ressuage en quelques mots

Le contrôle par ressuage est une technique de Contrôle Non Destructif (CND) très utilisée dans les secteurs de l'aéronautique, de la production énergétique ou encore des transports.

Cette méthode permet de mettre en évidence des discontinuités débouchantes (telles que des fissures, criques, etc.) sur tout type de métaux ainsi que de nombreuses pièces céramiques ou composites.

Ses domaines d'application

  • Matériau :
    • Méthode applicable quasiment sur toutes formes et nuances de matériaux, métalliques ou non
    • Cependant les surfaces examinées ne doivent pas être excessivement poreuses ou rugueuses (provocation d’un bruit de fond réduisant la sensibilité et pouvant masquer des indications de défauts réels)
    • Pour les matériaux non métalliques, s’assurer que les produits appliqués soient compatibles
    • Pour les aciers inoxydables et autres matériaux contenant du nickel, utilisation de produits à teneur réduites en halogènes
  • Dimensions : toutes
  • Température : jusqu'à 200°C avec des produits adaptés
  • Seuil de détection : en pratique, quelques dizaines de mm

Les avantages de l'inspection par Ressuage

Les images des indications peuvent être facilement conservées par photographie

Applicable à tous les matériaux non poreux

Bonne sensibilité de détection des défauts débouchant

Image

Existence de produits pour application à température élevée (150 à 200 °C)

Permet des contrôles rapides en service

Simple à mettre en oeuvre & économiquement accessible

Les inconvénients de la méthode

  • Requière des surfaces propres et bien dégraissées
  • Utilisation de produits nocifs, inflammables ou volatils
  • Nécessite traitement et élimination des déchets

Les limites du Ressuage

Cette méthode ne peut détecter que la présence de défauts débouchant à la surface des pièces et ceux présentant un certain volume. Des fissures refermées par des contraintes de compression peuvent donc échapper à la détection.

Elle ne permet pas non plus de donner une valeur quantitative certaine aux défauts qui sont à l’origine des indications: l’interprétation est formulée en termes d’indication linéaire (longueur > 3 fois la largeur) ou non linéaire. Les opérations de préparation de surface par meulage ou sablage sont à éviter, elles risquent de mater des défauts et d’empêcher la pénétration du fluide: le nettoyage sera effectué par brossage ou dégraissage chimique.