One Source for Asset Protection Solutions

T: +33 (0)1 49 82 60 40

One Source for Asset Protection Solutions

L'approche RBI, qu'est-ce que c'est ?

L’approche RBI, ou IBC pour Inspection Basée sur la Criticité en français, joue un rôle plus que jamais central dans la prévention des accidents industriels.

L’arrêté du 27 Novembre 2017 invite fortement les industriels à établir des plans d’inspection par ESP ou par boucle d’iso-dégradation. La meilleure méthode pour établir un plan d’inspection étant d’établir une étude RBI.

Trois documents sont essentiels pour établir une étude RBI : les normes API 571, 580 et 581.

C’est la raison pour laquelle nous plaçons ces dernières au cœur de tous nos projets et travaux réalisés pour nos clients.

 

Grâce à elles, nous sommes en mesure d’appliquer nos services en inspection sur les risques réellement encourus, et nous focalisons ainsi nos moyens sur les équipements étant effectivement les « plus à risques ».

L’approche RBI est d’autant plus importante lorsqu’elle s’applique dans le cadre d’une perte de confinement due à une dégradation d’un ESP, ces derniers étant particulièrement utilisés dans les secteurs de la pétrochimie, de l’énergie et de l’industrie pharmaceutique.

Loin d’être fixée dans le temps, cette approche est sans cesse amenée à évoluer afin de toujours s’adapter aux nouveaux procédés de fabrication des installations industrielles.

Affectation d'une criticité

  • Pour les usines classées SEVESO, l’affectation de la criticité doit être faite après consultation d’une étude de danger. Pour les plates-formes sans étude de danger réalisée, une réflexion sur les dangers potentiels de l’installation devra être effectuée avant l’affectation de la criticité.
  • La criticité est un indice permettant:
    • D’évaluer le risque que représente un ESP donné (appareils, tuyauteries, bacs, accessoires,…)
    • D’adapter les délais possiblement appliqués entre chaque inspection
  • Pour évaluer cet indice il faut:
    • Prendre en compte l’hypothèse d’une perte de confinement
    • Associer alors un indice de probabilité à un indice de conséquence pour cet incident, suite à quoi le programme d’inspection sera adopté en fonction des types d’endommagements recherchés et du niveau de criticité obtenu
  • L’évaluation des conséquences comme de la probabilité d’une défaillance s’effectue à l’aide de plusieurs critères pour lesquels une pondération sera effectuée en fonction:
    • De la hiérarchie du critère
    • Du cas dans lequel on se trouve

NIVEAUX HIÉRARCHIQUES DES CRITÈRES

Pour l’évaluation globale de la conséquence ou de la probabilité, chaque critère joue un rôle plus ou moins important. La pondération appliquée à chaque critère est donc dépendante de la hiérarchie de ce dernier, selon 5 niveaux :

  • Fort
  • Faible
  • Important
  • Correctif
  • Moyen

Facteurs de probabilité d'une défaillance

Les catégories de probabilité de défaillance permettent d’évaluer la probabilité d’une perte de confinement de l’équipement. La probabilité est évaluée sur la base de 4 à 6 facteurs :

  • Facteur Dommages
  • Facteur Inspection
  • Facteur Fabrication
  • Facteur Procédé
  • Facteur Maintenance

Facteurs de conséquences d'une défaillance

Les catégories de conséquences permettent de quantifier l’impact d’une perte de confinement sur la santé des personnes présentes et sur l’économie de l’entreprise. On évalue la conséquence en fonction de plusieurs facteurs :

Facteur Produit

Facteur Maintenance

Facteur Température

Facteur Economique

Facteur Pression

Facteur Localisation

Facteur Volume ou Diamètre

Facteur Sanitaire

La matrice de criticité

Pour pouvoir appréhender plus facilement les résultats de l’étude RBI, les indices de probabilité et de conséquence de défaillance sont reportés sur deux axes formant ainsi une matrice de criticité, présentée ci-dessous :

Chaque ESP peut donc être positionné sur cette matrice, permettant de voir immédiatement dans quelle zone de criticité il se trouve.

RBI: une démarche très utile aux spécialistes

La démarche RBI permet aux inspecteurs:

  • De classifier les équipements en fonction de leur criticité en établissant une liste des équipements à surveiller
  • D’optimiser l’inspection des installations industrielles
  • D’assurer la sécurité de l’ensemble du parc d’équipements
Image
  • De mettre en place un suivi de leurs ESP en fonction du niveau de criticité
  • D’élaborer des plans d’inspection et de suivi tout au long de l’exploitation du matériel en veillant davantage aux coûts de maintenance

Notre équipe de professionnel(le)s peut vous aider dans l'approche RBI

Pour cela, vous pourrez compter sur de bonnes connaissances :

  • Des différents modes de dégradation des équipements possibles
  • Des méthodes de CND pour détecter ces modes de dégradation
  • Des différents mécanismes de corrosion

Nos équipes peuvent également s'appuyer sur CARMAGEN (filiale MISTRAS spécialisée dans le RBI) et E2G (Equity Engineering Group, spécialisé dans les études d'endommagements).