One Source for Asset Protection Solutions

T: +33 (0)1 49 82 60 40

One Source for Asset Protection Solutions

La géodétection:

à quoi sert-elle ?

La géodétection concerne un ensemble de méthodes et modes opératoires permettant la localisation de câbles et de conduites de tous types et toutes natures. Elle permet de préciser, valider et/ou compléter les plans existants de réseaux enterrés. La géodétection combine les méthodes suivantes: Géoradar et Détection électromagnétique.

Le principe de la géodétection

  • Le radar utilise la propagation et la réflexion d'ondes électromagnétiques de différentes fréquences. Une antenne émettrice envoie dans le sol/structure de courtes impulsions
  • Une antenne de réception reçoit les ondes directes, réfléchies et réfractées
  • Quand les ondes rencontrent un contact entre 2 milieux de permittivités diélectriques, une partie de leur énergie est réfléchie et l'autre pénètre plus profondément
  • La lecture se fait en temps réel à l’écran, l’opérateur interprète la mesure sur site et reporte directement au sol le résultat de la détection (marquage bombe peinture, piquets, clous)

Le mode opératoire de la géodétection

  • La géodetection se déroule selon le mode opératoire suivant:
    • Lecture et synthèse des plans existants
    • Analyse de l’environnement : ouverture de tous les tampons et regards, identification des départs, arrivées, coffrets, repères en surface
    • Détection électromagnétique : THT, BT, Télécoms, autres câbles et réseaux métalliques accessibles. Marquage au sol (direction, profondeur)
    • Détection géoradar : détection des autres réseaux. Marquage au sol (direction, profondeur)
    • Contrôle de la cohérence entre la détection et les plans existants et l’analyse de l’environnement
    • Finalisation du marquage piquetage selon la norme (couleurs, règles de marquage)
    • Eventuellement, relevé topographique ou GPS des marquages au sol pour mise à jour du plan

Domaines d'application de la méthode

La géodétection peut se mettre en oeuvre sur n'importe quel type de sol

  • Enrobé
  • Pelouse
  • Remblai
  • Terre végétale
  • Dalle béton

Seuil de détection

Géoradar:

  • Permet une imagerie de sous-sol jusqu'à 2-3 mètres de profondeur selon la nature des terrains
  • Permet de déceler tout type de réseaux (PVC, PEHD, Acier, Fonte, Inox, Béton,...)
  • Permet également de déceler tout types de câbles (HT, Télécom,...)
Image

Détection électromagnétique:

  • Permet un sondage du sous-sol jusqu'à 2 mètres de profondeur
  • Permet de déceler des câbles et réseaux métalliques conducteurs
  • Détection des câbles optimales lorsqu'on peut se connecter sur ces derniers En connexion directe (pinces crocodiles) ou avec une pince à émission

Avantages & Inconvénients

  • Géoradar:
    • Facilité d'exécution et de mise en oeuvre
    • Détection de réseaux de toutes natures
    • Détection d'autres éléments comme les épaisseurs de remblais, les effets de tranchées, les objects enterrés (cuves, dalle béton, fondations,...)
    • Problèmes de lecture lorsque le sol est encombré (débris et ferraillages)
    • Problèmes de lecture lorsque le sol n’est pas favorable (sols argileux, sols gorgés d’eau, sols très conducteurs)
    • Nécessite un étalonnage de la constante diélectrique du sol pour affiner les valeurs de profondeurs des réseaux (5 à 10% de marge d’erreur en Z)
  • Détection électromagnétique:
    • Méthode discriminante (connection "réseau par réseau")
    • Méthode rapide et précise (3% de marge d'erreur seulement en valeur de profondeur)
    • Possibilité de confusion dans des environnements très encombrés en câbles
    • Ne permet pas de détecter des réseaux non métalliques, sauf si ceux-ci sont accessibles en surface et qu’il est possible d’insérer une aiguille détectable à l’intérieur

Les limites de la géodétection

Il ne sera pas possible de détecter des défaillances dans les endroits où:

Image
  • La circulation est dense
  • Les regards sont bouchés ou condamnés
  • Les sols sont inondés ou gorgés d'eau
  • Les matériels ne sont pas ATEX
  • Les zones sont trop encombrées en réseaux (l'emprise de l'encombrement sera alors marquée au sol)